Guêpes et Frelons - DESINSECTISATION.DERATISATION A NICE
Dès les beaux jours revenus, les guêpes réapparaissent et peuvent devenir gênantes et même dangereuses ou mortelles, même pour des personnes qui ne sont pas allergiques si la piqûre se situe dans la bouche ou la gorge et obture les voies respiratoires. Chaque année de nombreuses personnes meurent des suites de piqûres de guêpes. Il est donc prudent de se débarrasser des nids de guêpes trop proches des habitations et de faire appel au spécialiste si nécessaire qui seul, pourra exterminer avec certitude les nids de guêpes difficilement accessibles.

Les Guëpes forment la famille des Vespidés.

Les différentes espéces de guépes appartiennent au genre vespula dans lequel on distingue:

°- La guêpe commune (vespula vulgaris) son nid est localisé dans le sol ou les cavités des arbres et de l'habitat,elle a une taille de 15 à 20 mm.

°- La guêpe germanique(vespula germanicus) son nid comme la guépe commune est situé dans le sol oules cavités des arbres.

°- La guêpe des bois (vespula sylvestris) son nid est suspendu à de petites branches ou localisé dans le sol.

°- La guépe coucou (vespula austriaca) guêpe solitaire.

°- La guêpe rouge ( vespula rufa) au nid localisé dans le sol.

Construction du nid :


En automne les mâles et les reines éclosent et s'accouplent,les mâles meurent ensuite immédiatement,les reines fécondées seules hivernent.Emergeant au printemps pour bâtir un nouveau nid situé dans le sol,dans les batiments,sur un arbre ou dans des buissons.Ces nids sont constitués d'une sorte de papier cartonné trés caractéristique que la reine fabrique en mastiquant des débris de bois et de végétaux mélangé avec la salive.Cette matiére constitue une protection thermique qui permet la régulation de la température interne du nid et physique pour la protection contre les agressions.

Les larves éclosent quelques jours aprs la ponte et sont au départ nourries par la reine.Aprés quelques semaines elles développent un cocon soyeux et s'enferment d'elles mêmes dans une alvéole pour subir leur nymphose.Six semaines plus tard émerge la premiéré génération d'ouvriéres,ce sont des femelles plus petites que la reine.

Les ouvriéres fraichement écloses prennent la place de la reine pour agrandir et entretenir le nid,soigner et nourrir les larves et rechercher de la nourriture.Elles ajouteront des cellules radiales autour de celles bâties par la reine,un nid peut compter jusqu'a 8 étages.Elles recherchent pour les larves des aliments de haute teneur en certaines protéines(mouches,chenilles,araignées..) en échange les larves exsudent une sécrétion sucrée trés nourrissante qui fournit un complément alimentaire aux fruits habituellemnt consommés par les ouvriéres.Un nid finit peut contenir jusqu'a 20 000 individus .Le mauvais temps arrivant le nids meurent avec leurs ouvriéres,tandis que les reines fécondées entrent en hivernation.

Traitement des guêpes:

Les piqûres de guêpes ou de frelons sont des expériences douloureuses, qui peuvent même être dangereuses pour la vie d'une personne sur trente: celles qui sont allergiques aux piqûres.

Mais on peut réduire ces risques en prenant des précautions adaptées à l'extérieur, et en s'assurant que les nids de guêpes sont correctement traités.

Ne jamais tenter de déterrer un nid de guêpes souterrain, les guêpes libérés en grands nombres et très stressées seront extrêmement agressives.

A savoir :

Les guêpes ont besoin de bois à proximité pour construire leurs nids, la future reine choisira toujours un emplacement à 10 ou 15 mètres maximum de cette ressource. Pour diminuer le risque d'avoir des nids, couvrez votre bois de chauffage de février à fin avril et traiter  les vielles tables, niches, palissades, etc…

Faites attention lorsque vous traitez un problème de guêpes et de frelons (un membre de la famille des guêpes, mais plus grand): ils possèdent un dard puissant et peuvent attaquer en masse si on les dérange.

S'il y a de nombreuses guêpes dans votre maison ou jardin, il est probable qu'il y ait un nid à proximité.

Un seul nid peut contenir des dizaines de guêpes, capables de se regrouper en essaim et d'attaquer si on les dérange. Si l'emplacement du nid de guêpes met les personnes en danger, il faut le détruire.

Le nid est fait de bois mâché. La reine commence à le construire durant le printemps, mais lorsque les ouvrières naissent, elles prennent le relais.

Au début de l'été, un nid de guêpes ordinaire mesure 30 cm de diamètre, mais parfois il est beaucoup plus grand. Les nids sont habituellement situés sous les avant-toits, dans les greniers, les hangars et les dépendances.

Les risques deviennent particulièrement élevés à la fin de l'été; il vaut mieux détruire un nid de guêpes plus tôt dans l'année, avant que les guêpes ne deviennent agressives.

Comment se débarrasser d'un nid de guêpes:

Pour trouver le nid, suivez le chemin des guêpes retournant au nid. S'il est situé près de la maison, gardez les fenêtres alentour fermées. Si vous pensez qu'il se trouve dans le grenier, faites très attention en ouvrant et en entrant dans cet espace.

Vous pouvez le détruire en ayant recours aux produits à utiliser soi-même, s'il est facilement accessible. Dans ce cas, suivez soigneusement toutes les instructions données par le revendeur.

Portez des gants,un chapeau et des vêtements épais.

N'essayez surtout pas de le détruire à l'aide de produits de grande distribution .

Ne traitez pas non plus un nid de guêpes si vous vous trouvez sur une échelle ou n'importe quelle hauteur surélevée.

Les essaims de guêpes sont dangereux - en cas de doute, adressez-vous à un professionnel.


 Abeilles, guêpes, frelons : gare aux allergies !

Face au nombre important de piqûres d'hyménoptères (abeilles, guêpes et frelons) constaté par l'Institut de veille sanitaire (InVs) selon des informations en provenance des services d'urgence hospitaliers et des SAMU, la Direction générale de la santé rappelle quelques précautions indispensables. Ces événements entraînent chaque année une quinzaine de décès, principalement chez des personnes allergiques.

Ces piqûres peuvent s'accompagner de deux types de réaction :

- Locale, avec douleur, rougeur et induration au niveau de la piqûre ;
- Générale, avec éruption généralisée, oedème au niveau du visage, difficultés respiratoires avec sifflement, voire malaise avec chute de la tension. Ces réactions générales peuvent être graves et parfois fatales. Elles surviennent principalement chez les personnes ayant déjà présenté une réaction généralisée à une piqûre d'hyménoptère.

Que faire en cas de piqûre ?

Les réactions locales nécessitent l'ablation la plus rapide possible du dard, lorsqu'il est resté fiché dans la peau, en prenant soin de ne pas presser sur la glande à venin, et l'application locale d'une solution désinfectante. Si des signes de réaction générale surviennent, en cas de piqûre sur le visage ou dans la bouche, ainsi qu'en cas de piqûres multiples, il faut appeler immédiatement le centre 15. Le médecin du SAMU indiquera la conduite à tenir en attendant l'arrivée des secours.

Quelques conseils pour éviter les piqûres

Limiter les activités à l'extérieur comportant des risques, comme les pique-niques ou les promenades à proximité d'une zone d'apiculture. Eviter l'usage de parfums ou eaux de toilette car ils attirent les insectes. Porter des vêtements couvrant bien le corps et de couleur claire (les couleurs sombres attirent les insectes piqueurs). En présence d'un essaim d'abeille ou d'un nid de guêpes à proximité d'une habitation, le faire détruire par une entreprise de désinsectisation, ou, en cas d'urgence, par les sapeurs-pompiers.

Source : communiqué de la DGS